Actions Immobilier USA Or Portefeuille Warren Buffett

Reporting Février 2017 – Faut-il avoir peur de la hausse des taux d’intérêts?

Ecrit par Tanguy


Faut il avoir peur de la hausse des taux d'interet
Après être revenu le mois dernier sur le bilan de 2016 et mes choix d’investissements pour 2017, je ne pouvais pas démarrer ce reporting sans revenir sur LE sujet qui fait peur à tous les investisseurs: la hausse des taux d’intérêts ! Et à raison d’ailleurs. Car, comme le disait Warren Buffett, les taux d’intérêts agissent sur le prix des actifs comme la force de gravité sur la matière. Plus les taux sont bas, et plus le prix des actifs à tendance à s’élever. Et plus les taux sont hauts, plus le prix des actifs à tendance à être contenu. En effet, pourquoi acheter les actions américaines à 25 ou 30 fois les profits (soit un rendement de 3 à 4%) si les taux d’intérêts étaient à 10%. Alors faut-il avoir peur de la hausse des taux d’intérêts?

FAITS MARQUANTS DE Février 2017 – Dow Jones au-dessus des 20,000 points… !

Les marchés: l’indice américain Dow Jones sur des plus hauts historiques 

  • 20,000 points: le chiffre a marqué les esprits lorsque le Dow Jones a atteint ce nouveau record. En tout cas les marchés ne semblent pas (plus ?) avoir peur d’une hausse des taux d’intérêts
    Dow Jones a plus de 20 000 points malgré la possible crainte de hausse des taux d interet
  • Cette hausse rapide des cours a permis au Warren Buffett ratio d’atteindre des plus-hauts également à plus de 130%.  Comme je l’écrivais le mois dernier, « cela signifie que les rendements futurs seront probablement plus faibles que les rendements passés. Ce qui n’est pas d’ailleurs pas illogique dans un environnement de taux bas ! »
    Nous nous rapprochons des records de 1999, même si à l’époque les taux d’intérêts étaient plus élevés..
     Warren Buffet ratio a 130 malgré les taux d interet

Les taux sont bas historiquement mais en train de remonter 

  • Depuis près de 40 ans (!) nous assistons à une baisse continue des taux d’intérêts. Le graphique du taux long terme US se passe de commentaires !

    taux-d-interet-a-long-terme-USA
  • Il est tout à fait possible que cela ne dure pas et que le cycle se retourne. Et cela inquiète les investisseurs car alors, toutes choses égales par ailleurs, le prix des actifs pourraient être amenés à baisser.
  • Warren Buffett explique cela simplement. Selon lui, les taux d’intérêts agissent sur les valeurs des actifs comme la gravité sur la matière comme il explique dans cet article dont voici l’extrait ci-dessous« Interest rates act on financial valuations the way gravity acts on matter: The higher the rate, the greater the downward pull. That’s because the rates of return that investors need from any kind of investment are directly tied to the risk-free rate that they can earn from government securities. So if the government rate rises, the prices of all other investments must adjust downward, to a level that brings their expected rates of return into line. Conversely, if government interest rates fall, the move pushes the prices of all other investments upward.”Bien sûr d’autres forces sont à l’oeuvre sur les actions... Elles dépendent de la croissance des résultats des entreprises, de leurs dividendes, et donc de la croissance des richesses mondiales.
  • Pour autant Warren Buffett ne croit pas que les marchés actions soient actuellement survalorisés, alors qu’il l’avait annoncé publiquement en 1999. Selon  lui, les valorisations élevées sont justifiées par les faibles taux d’intérêts actuels. Bien sûr si vous croyez que les taux vont remonter rapidement, il est logique de réduire votre exposition aux actions. Warren Buffett ne pense pas que cela va arriver et continue allègrement d’acheter des actions, notamment celles d’Apple. ..

PORTEFEUILLE

  • Le portefeuille est toujours majoritairement investi (60%) en immobilier US. Je suis propriétaire de 5 maisons. Sur Février le cash flow est de 3343 USD (du à un paiement d’arriérés de loyers). Comme on me pose régulièrement la question, je reçois mes loyers nets en dollars sur un compte Bank of America.
    Je viens de recommander un chéquier et une carte bancaire et tout est arrivé à mon domicile en France (vive les opérations à distance !)
  • Les actions sont le 2e poste le plus important (16%). J’investis dans la valeur en suivant les excellentes analyses de l’Investisseur Français.

    • Achat d’une nouvelle valeur dans mon PEA, une entreprise agro-alimentaire, analysé par un investisseur value dont je publierai très prochainement l’interview
    • Achat du tracker AMUNDI SP 500 dont j’avais déja parlé ici dans le cadre de la stratégie long terme
    • Achat du tracker VANGUARD FTSE Developed Europe, son « équivalent européen » qui regroupe les 533 plus grandes valeurs européennes, pour un expense ratio de 0,18% seulement (et éligible au PEA !). Pour plus d’informations, voire la fiche détaillé de l’émetteur.
    • Avec ces deux derniers achats, je met donc en application la stratégie passive d’investissements de la stratégie à long terme pour l’instant sur une part limitée de mon portefeuille (environ 6%)
    • Pas de reporting de performance ce mois-ci: j’étais sur les pistes de ski à la fin du mois et je n’ai donc pas fait le traditionnel reporting mensuel. Reprise à la normale le mois prochain
  • Le cash disponible est de 12% (en réalité un peu moins suite à mes achats sur le PEA, mais il me reste encore 38% de liquidités sur mon PEA).  A présent une part conséquente de mon cash est en dollars sur mon compte Bank of America.
  • L’or et l’argent représentent 12% de mon patrimoine. Je détiens l’or et l’argent via les sites aucoffre.com et goldmoney.com.

CE QUE J’AI APPRIS – Mes lectures

  • Disons le tout de suite, le crédit Suisse prévoit environ 4 à 6% de rendement futur sur les actions et 0% pour les obligations. Bien sur les prévisions, comme les promesses, n’engagent que ceux qui y croient ! Mais pour les actions, cela me parait logique, la tendance de long terme étant de 6-7%. Pour les obligations, il est sur que vu les taux actuels, cette classe d’actifs n’a pas de perspectives flamboyantes…

    Ce rapport donne le rendement historique annuel des actifs en France, en notant qu’ils ont été relativement médiocres, notamment si l’on retire l’inflation élevée, sur la période 1900 – 2015:

    +3,2% pour les actions,
    +0,2% pour les obligations et
    un rendement négatif à -2,7% pour le cash

     

    Surtout ce rapport illustre de manière quantifiée l’impact d’une période de hausse de taux. Sur ce graphique sont donnés les rendements des actifs sur longue période (1913-2015 aux USA et 1930-2015 au UK) puis en séparant les périodes de baisse des taux et les périodes de hausse des taux d’intérêts

    Performance des actifs selon la hausse ou baisse des taux 1

    Sans surprise, on voit que les actions US ont performé de 6,2% net d’inflation sur longue période, avec une performance de 9,3% pendant la période de baisse de taux et seulement 2,3% pendant la période de hausse des taux d’intérêts.

    Les périodes de hausse des taux d’intérêts correspondent à des périodes de plus forte inflation: la remontée des taux est en effet utilisée pour contrer les tensions inflationnistes. Dès lors le rendement du cash, net d’inflation, est fortement impacté et passe de +0,6% en période de baisse des taux à -1,7% en période de hausse des taux. Passer en cash car les taux montent n’aurait donc pas été historiquement une bonne stratégie, ce qui est contre-intuitif.

  • Pourquoi les investisseurs particuliers sous-performent? Deux articles répondent à cette questions: value walk et blackrock. Ce qui est frappant, c’est l’écart entre la performance du marché, répliquée passivement, et celle des investisseurs dont les émotions les conduisent à faire l’inverse de ce qu’il faudrait faire…
  • Un article d’Investir sur les perspectives de l’immobilier allemand. Mon alternative européenne préférée à l’immobilier aux USA et qui devrait être encore plus attractif avec les élections en France. J’y reviendrais prochainement

  • Une interview de Francis Chou (investisseur value émérite) sur les niveaux actuels élevés de valorisation

PROCHAINES ÉTAPES

  • Pas de changements de philosophie dans les investissements, donc, malgré le risque de hausse des taux d’intérêts. Ce qui change, c’est que j’introduis une nouvelle stratégie passive sur mon portefeuille, en complément de l’investissement dans la valeur que je pratique depuis 3 ans.

  • J’ai réalisé deux interviews d’investisseurs dans la valeur.
    L’un est un fan de Warren Buffett et l’autre n’est rien moins que le meilleur gérant français (si si..) que votre dévoué blogueur est allé interviewer dans son bureau à Paris ! Restez à l’écoute !
  • Dans la rubrique « outils pratiques », j’avais parlé le mois dernier d’une appli gratuite, Linxo,  permettant de suivre très facilement ses comptes et ses dépenses. Via leur intermédiaire, j’ai découvert une autre service (gratuit lui aussi) Grisbee qui permet d’aggréger  et de suivre la valeur de votre patrimoine (tout en étant connecté à Lynxo). Mon reporting excel patrimonial n’aura peut-être bientôt plus de raison d’exister 🙂
    Disclaimer: je ne reçois pas de commissions de Linxo pour en parler, c’est juste un outil qui me fait gagner un temps fou. Si vous souscrivez à la version payante toutefois, vous pouvez bénéficiez d’un mois gratuit avec ce code PD4621
  • Ah et j’oubliais.. je reviendrais également le mois prochain sur la dernière lettre annuelle de Warren Buffett

Bons investissements

A propos de l'auteur

Tanguy

2 Commentaires

  • Bonjour Tanguy,
    Merci pour ce rapport.
    J’ai essayé de chercher le Tracker VANGUARD FTSE Developed Europe dont vous parlez afin de pouvoir l’étudier.
    Le lien amène sur un ETF géré sur le marche de Hong Kong.
    Est-il possible d’avoir le code ISIN du tracker pour m’assurer que je cherche le bon ?
    Merci d’avance.
    Bonne journée.
    Fab

Laisser un commentaire

Apprenez à faire travailler votre argent

Téléchargez gratuitement le guide "Comment investir et construire votre indépendance financière"

Votre email est en sécurité