Argent Immobilier

Erreur de TEG – êtes vous concernés pour vous faire rembourser vos intérêts d’emprunt ?

Erreur de TEG récupérer son argentJe vais vous parler d’un sujet tout à fait incroyable dont j’ai récemment pris connaissance. Il s’agit des erreurs de TEG (taux effectif global) des prêts bancaires. Si vous avez un prêt immobilier en cours, lisez bien cet article car vous pourriez réclamer gros à votre banque en cas d’erreur de TEG. C’est mon cas, comme a priori un français sur deux et je pourrais obtenir quelques dizaines de milliers d’euros de ma banque. Incroyable ? Alors lisez bien la suite car c’est une affaire très sérieuse…

Une vidéo valant mieux qu’un long discours, voici ce que vous allez apprendre en 8 minutes

ERREUR DE TEG: 1 crédit immobilier sur 2 serait erroné

  • Dans le cas d’une erreur de la banque, la loi stipule qu’elle doit appliquer le taux d’intérêt légal année par année sur l’ensemble de votre prêt et vous rembourser la différence avec le taux de votre prêt. Le taux d’intérêt légal était de 0,04% en 2014 (ce n’est pas une typo :-)). Autant dire que vous effacez quasiment les intérêts d’emprunts;
  • Vous pouvez faire contrôler gratuitement si votre prêt est erroné (j’en reparle ci-dessous, c’est ce que j’ai fait ayant moi-même un prêt immobilier)
  • Les sommes récupérées vont de 15,000 à 80,000 euros !

Pour être parfaitement honnête la première fois que j’ai vu cette vidéo, j’ai été scotché. Ayant moi-même souscrit un prêt immobilier, j’étais incrédule quand à la possibilité de faire quasiment annuler mes intérêts d’emprunt et gagner quelques dizaines de milliers d’euros sans fournir des centaines d’heures de travail par le fait d’une erreur de TEG

Je me suis donc renseigné et à force de lire des articles, j’ai vu que tout ceci était parfaitement légal. Mais après tout, encore fallait-il être éligible. J’ai donc contacté une société spécialisée qui a analysé mon dossier. J’ai appris que 99% des clients entamant une procédure gagnaient face à la banque. Et que le 1% des clients perdant étaient indemnisés par une assurance couvrant l’ensemble des frais engagés.

Verdict : mon prêt est bien erroné. Il y a une erreur de TEG. Je peux donc demander à ma banque le remboursement des intérêts versés trop perçus ainsi que la réduction de mes intérêts à venir.

Avant de crier victoire ou de sauter sur l’aubaine, gardez en tête que vous n’avez aucune garantie de gagner. Les sites spécialisés ont beau afficher leur confiance, la réalité est que vous êtes sur le point d’engager une procédure juridique et qu’il y a une chance pour que la banque gagne malgré tout. Dans ce cas vous aurez perdu un peu de temps et aurez immobilisé de la trésorerie le temps de l’action…

Malgré la procédure longue (3 ans) et l’avance des frais d’analyse de dossier et de justice (environ 5,000 euros) dans mon cas, j’ai décidé de lancer une action pour récupérer a minima 10,000 euros et peut-être 30,000 euros en version optimiste. D’abord parce que cela est intéressant financièrement mais aussi par principe. Si la banque a fait une erreur de TEG en sa faveur, alors la loi doit s’appliquer. Et je comprends que seule l’accumulation des procédures fera bouger les banques et ajuster leurs règles de calcul.

Si vous souhaitez avoir plus d’informations et savoir si votre prêt est éligible, remplissez le formulaire ci-dessous. L’étude est gratuite et sans engagement.  Ou bien cliquez ici

7 Commentaires

  • Monsieur
    Votre article est trés juste.
    Je suis dans votre cas, j’ai sur le bureau de mon avocat 4 crédit immobilier.
    Tous présentent des erreurs, que seuls un avocat et un expert financier peuvent décelés.
    Pour résumer, je conseil de prendre contact en direct( important) avec un vrai avocat bancaire qui se chargera de tout : analyse,négociation et le cas échéant assignation au tribunal.
    Pour ma part, l’enjeu est de 90 000 euros.
    Exigez la production d’un rapport financier( expert en mathématique reconnu, pas un simple juriste) démontrant l’erreur invoquée,c’est indispensable quoiqu’on vous dise.
    Je peux repondre à vos questions
    cordialement

  • Je me permets d’apporter une précision, étant connaisseuse du sujet.
    Certes,un procés n’est jamais gagné d’avance, mais si vous n’avez pas atteint la prescription et que vous démontrez la faute, le juge appliquera la sanction selon la jurisprudence constante: remise au taux légal de l’année de souscription du crédit.
    Ufc que choisir a réalisé une enquete consultable sur son site: verdict adressez vous à un avocat ayant déja traité ces litiges et non à des sociétés douteuses.
    Legifrance est consultable pour connaitre les jurisprudences récentes( tapez TEG dans la barre de recherche), des centaines de dossiers sont en justice à l’heure actuelle.

  • Bonjour, j’ai souscris un crédit immobilier il y a 2 ans pour ma résidence principale pour un montant de 295 000€ et je souhaiterais faire vérifier le TEG. Je suis passé il y a quelques jours par votre formulaire google forms mais j’aimerais savoir à qui est adressé ce formulaire? J’ai également envoyé un mail à l’afub mais ils m’ont répondu qu’il fallait d’abord que j’adhère avant qu’ils puissent s’occuper de mon cas. Pouvez-vous m’indiquer la 1ère démarche à faire afin de vérifier son TEG? Lafy recommande de prendre contact en direct avec un avocat bancaire mais cela me dérange de devoir débourser des milliers d’euros sans savoir s’il y a bien une erreur dans le TEG de mon crédit!
    Merci par avance pour les aides que vous pourrez m’apporter.

    • Bonjour Charly,
      votre demande a bien été enregistrée. Vous allez être recontacté par M. Christophe Goubet de la société Satelis Références.
      C’est lui qui a analysé (gratuitement) mon dossier de prêt.
      Je l’ai averti de votre relance et il est convenu qu’il vous appelle.
      A bientôt
      Tanguy

      • Bonjour Tanguy.
        Merci pour votre réactivité.
        J’en profite pour vous féliciter pour votre blog que je suis depuis plusieurs mois déjà et qui me permet d’apprendre beaucoup de choses utiles!

  • bonjour à tous,

    pour faire vérifier un crédit immobillier, je vous conseil de le faire expertiser en direct par un avocat en droit bancaire .
    cela coute environ 200 euros, parfois moins.
    au moins, vous avez une personne compétente en face de vous, par un intermédiaire inconnu.
    maitre brosseau à nancy s’est chargé du mien très efficacement.
    cordialement
    leo

Laisser un commentaire

Apprenez à faire travailler votre argent

Téléchargez gratuitement le guide "Comment investir et construire votre indépendance financière"

Votre email est en sécurité