Actions Gérer son argent Investir

Une méthode simple et efficace (et gratuite) pour mesurer la performance de son portefeuille d’actions ?

Comment mesurer la performance de son portefeuille d'actionsAujourd’hui je réponds à une question que m’a directement adressée un lecteur « quelle méthode simple et efficace pour mesurer la performance de son portefeuille d’actions »
Dans cet article je vais donc vous expliquer une technique simple pour mesurer la performance de son portefeuille action. Je vous donnerais accès au téléchargement de mon outil excel de suivi ainsi qu’à un tuto vidéo de prise en main. Il ne vous faudra que quelques minutes pour avoir un outil de suivi précis de votre performance !

Le principe: calculer la valeur de la part pour neutraliser l’effet des versements

  • Pour bien comprendre le suivi, il faut commencer par faire la distinction entre la performance de vos actions et vos versements . Supposons que vous commencez le 1er janvier avec un portefeuille de 10,000 euros. A la fin de l’année, supposons que votre portefeuille vaut 11,000 euros. Quelle est la performance ?
    10% ? 0%?
  • En fait tout dépend des versements qui auront été effectués.
    Dans le cas simple ou aucun versement n’a été effectué, la performance est donc de (11,000 – 10,000)/10,000 = 10%
    Si au contraire, le compte a été abondé de 1,000 euros la performance est de 0% car le capital versé est de 11,000 euros ce qui est égal au capital à la fin de l’année
  • Il faut donc isoler l’effet des versements (ou des retraits) dans le calcul de la performance. Pour cela nous allons utiliser le calcul de la part de notre portefeuille. Le principe est le suivant. On découpe notre versement initial en parts. Par exemple, on suppose que notre investissement est de 10 parts de 1,000 euros. Et nous faisons varier le nombre de parts en fonction des retraits ou des versements. Par exemple si je verse 1,000 euros, je considère que je détiens 11 parts de 1,000 euros.
  • Pour obtenir la valeur de la part à tout instant, il suffit alors de diviser la valeur du portefeuille par le nombre de parts. La performance de votre portefeuille est égale à la progression de la valeur de votre part: l’effet des retraits ou versements est neutralisé.

Comment sont pris en compte les dividendes ?

  • Les dividendes sont des revenus qui participent à la formation de votre performance. Ils ne sont pas considéré comme un apport en capital mais bien comme un élément d’appréciation.
  • En utilisant le tableur, pas de question à se poser. Vous avez uniquement besoin de prendre la valeur totale de vos actions et la valeur de votre cash ainsi que le montant de vos liquidités

Comment savoir si ma performance est bonne ?

  • Dans l’absolu, toute performance positive est déja une bonne chose car vous n’avez pas perdu d’argent mais si vous investissez en bourse c’est quand même pour gagner plus que le rendement du livret A.
  • Vous pouvez donc vous comparer à un benchmark comme un indice de référence. Le CAC 40, le SP 500, .. en fonction du type d’actions que vous détenez. Faire +10% quand le marché fait +30% n’est en relatif pas une bonne performance car vous auriez été plus inspiré d’acheter le marché. Faire l’inverse est par contre beaucoup plus satisfaisant (et rare !)

Téléchargez mon tableur qui suffit à suivre en quelques minutes à mesurer la performance de son portefeuille d’actions

  • Voici le tableur que j’utilise pour mesurer la performance de mon portefeuille d’actions.  Je l’utilise aussi bien pour mes comptes-titres que pour mon PEA. Il n’est pas d’ailleurs pas limité aux actions et vous pouvez l’utiliser pour le suivi d’un portefeuille plus large avec des matières premières, des obligations, de l’or,…
  • Cliquez ci-dessous pour voir le tutoriel en vidéo et prenez en main le suivi en quelques minutes seulementBons investissementsSi vous avez aimé cet article, partagez le avec un ami 🙂Pour apprendre comment j’ai mis en place ma stratégie d’indépendance financière, inscrivez vous à ma lettre d’information et recevez mon guide gratuit

A propos de l'auteur

Tanguy

5 Commentaires

    • Bonjour Patrick,
      tout dépend de l’échelle de temps. Dans mon cas, peu m’importe la date à laquelle je fais le versement, le mois me suffit. D’une part car je fais les versements toujours à la même date (en début de chaque mois, vive l’automatisation). En fait, un suivi annuel suffirait même amplement car j’investis sur le long terme.
      Je vous rejoins sur la fonction TRI, elle est utile. Si je veux calculer mon TRI dans quelques années, je l’utiliserai pour bien voir la performance de chaque année.

  • Bonjour Tanguy,

    J’ai lu avec intérêt votre article te souhaiterais quelques précisions pour avoir les idées claires.

    Pardonnez-moi si mes questions ou mes remarques vous semblent « simplettes » mais j’apprends tous les jours.

    A priori, performance = rendement (dividendes) + plus/moins values. Sommes-nous d’accord ?
    Si oui, dans le tableur, sur la ligne « portefeuille » il faut bien inscrire la somme de la valeur de tous les titres en portefeuille à leur cours le jour du calcul ? Ou bien le PRU de chaque ligne a-t-il (ou devrait-il avoir) une quelconque place dans le calcul de la performance et notamment si l’on travaille avec votre tableur ?

    Dans votre article , dans le paragraphe concernant les dividendes, vous différenciez le cash des liquidités : je ne saisis pas la nuance. Ou alors considérez vous les dividendes comme du cash (bien qu’ils viennent abonder les liquidités du compte espèces) ? Doit-on les faire précéder du signe « + » ou « – » ?
    De même le produit de la vente de tout ou partie d’une ligne, est-il inscrit en « + » ou en « – » dans le tableur ?
    Je vous remercie de vos précisions.
    Cordialement.
    Serge

  • « Si au contraire, le compte a été abondé de 1,000 euros la performance est de 0% »

    Hé non !
    Un exemple.
    Au début de l’année vous avez 10000 € = 100 parts à 100 €.
    1 seconde avant de faire votre apport de 1000 €, vous n’avez plus que 4000 € = 100 parts à 40 €.
    1 seconde après votre apport de 1000 €, vous avez 5000 € = 125 parts à 40 €.
    A la fin de l’année vous avez 11000 € qui font 125 parts à… 88 €.
    La performance est donc de -12 %.

    • En effet Jérome, je ne voulais pas dire que la performance de la part était de 0% juste que l’on avait le même capital au début qu’à l’arrivée. La perte ayant été compensé par l’apport. Le point est donc en effet bien de raisonner en part pour isoler les effets d’apports et de retraits d’argent. Et bravo pour ton site que je prends du plaisir à lire (fan de P. Lynch aussi)

Laisser un commentaire

Apprenez à faire travailler votre argent

Téléchargez gratuitement le guide "Comment investir et construire votre indépendance financière"

Votre email est en sécurité