Actions Inflation Portefeuille Warren Buffett

Connaitre les conséquences de l’inflation

Ecrit par Tanguy

Connaitre les conséquences de l’inflation

Les conséquences de l’inflation sont l’un des sujets les plus incompris de l’investissement. Si vous remplissez en ce moment votre feuille d’impôt et que suivez ce blog depuis quelque temps,  vous connaissez la joie de réaliser que vous n’allez pas payer d’impôts sur les actions détenues dans votre PEA. Faire des économies d’impôts est souvent un réflexe des Français. 

Mais un autre danger vous guette: l’inflation et surtout les conséquences de l’inflation qui sont bien plus importantes que les conséquences des impôts et je c’est très sérieux.

Voici une histoire vraie qui s’est passée à Caracas au Vénézuela, relaté hier  par l’Expansion dans cet article et sur Twitter.
« Yolanda Abreu a travaillé cinq ans comme cardiologue dans un hôpital de Caracas avant de démissionner. Lorsqu’elle a reçu le chèque avec son solde de tout compte, elle a écarquillé les yeux: elle avait à peine de quoi se payer un café. Son chèque de 156.584,29 bolivars ne valait plus que 20 centimes de dollars au taux du marché noir. »

Bien sur la France ne connait pas d’hyper-inflation mais les conséquences de l’inflation sur une longue durée font la différence entre l’enrichissement et l’appauvrissement. En 1977, Warren Buffett publiait un célèbre texte sur les conséquences de l’inflation, les considérant comme pire que n’importe quelle taxe ou impôt.
« The arithmetic makes it plain that inflation is a far more devastating tax than anything that has been enacted by our legislatures. The inflation tax has a fantastic ability to simply consume capital. … If you feel you can dance in and out of securities in a way that defeats the inflation tax, I would like to be your broker — but not your partner. »


Vous pouvez vous protéger simplement à la fois contre l’inflation et l’hyper-inflation ! 
Il existe au moins deux méthodes simples pour se protéger de l’inflation que j’applique 

– Investir dans l’immobilier aux USA. Votre patrimoine compose à un rythme supérieur à l’inflation et est libellé en dollars, la monnaie mondiale de référence. Je m’apprête à acheter une 5e maison courant mai dans le sud-est des USA.
– Investir en bourse avec l’approche passive, sur les actions du monde entier (USA, Europe, Pays émergents). Votre rendement sera probablement supérieur à l’inflation et fiscalement faiblement imposé grâce au Plan d’Epargne en Actions

FAITS MARQUANTS Avril 2018

  • Côté USA, le Warren Buffett ratio reste stable à 138%. La faute en partie aux GAFA dont les valorisations ont sensiblement baissé après l’affaire Cambridge Analytica. Ce qui a relancé les annonces de krach boursier des « pseudo-gourous » mais vous et moi savons que ces prédictions n’ont aucune valeur.
  • L’euro-dollar a soudainement baissé à 1,20 ce qui va légèrement me pénaliser pour l’achat de ma 5e maison. Heureusement, cette acquisition est financée à plus de 80% par des fonds en dollars issus de la vente de mes maisons d’Atlanta

PORTEFEUILLE

  • Je termine le nettoyage de mon portefeuille avec l’achat prévu courant Mai d’une 5e maison à Birmingham en Alabama. Il s’agira d’une maison plus chère (95,000 USD) que la précédente car située dans un meilleur quartier, pour un loyer de 925-950 USD / mois. Le portefeuille est toujours majoritairement investi (43%) en immobilier US. Sur Avril, le cash flow est de 1395 USD. Comme on me pose régulièrement la question, je reçois mes loyers nets en dollars sur un compte Bank of America.
  • Les actions sont le 2e poste le plus important (256%), j’applique la stratégie passive d’investissement à long termeMon portefeuille est accessible à tous les membres de la formation PEA
    • Le PEA progresse de 1,7% ce mois ci soit une progression de 289% depuis juin 2014
    • J’ai vendu 3 valeurs qui avaient été analysés à l’époque par l’Investisseur Français et je prévois de réinvestir les liquidités dans des trackers européens et américains
    • J’ai encaissé le dividende de mon tracker européen
  • Le cash disponible est de 23%, dans l’attente de l’achat de ma 5e maison aux USA.
  • L’or et l’argent représentent 10% de mon patrimoine. Je détiens l’or et l’argent via les sites aucoffre.com et goldmoney.com.
  • A présent une part significative de mon patrimoine est également composé de ma résidence principale à Bordeaux

CE QUE J’AI APPRIS – Mes lectures

  • Un livre que j’ai dévoré: Factfulness de Hans Rosling. L’auteur nous donne les clés factuelles pour comprendre l’évolution du monde depuis 50 ans. Démographie, économie, santé… vous aurez une vue objective, finalement très différente de votre perception actuelle et du discours médiatique. Un ouvrage à lire absolument ! Et qui m’a permis de mieux comprendre l’optimisme de Warren Buffett sur l’économie mondiale.
  • Un article de 1977 de Warren Buffett sur l’inflation  Dans cet article devenu une référence, Warren Buffett explique les risques de l’inflation, à une époque ou elle augmentait rapidement et avait fait fortement baissé les marchés actions.
  • La lettre annuelle de Jamie Dimon, CEO de JP Morgan. Partisan de la nouvelle réforme fiscale aux USA, il est positif sur la croissance à venir des USA, restant critique sur la faible croissance depuis les 8 dernières années (+20% alors que les précédentes reprises avaient été suivies selon lui d’une reprise de +40%)
  • Ou investir en Europe: Les Echos parlent de la Hongrie, j’étais à Budapest début avril et en effet il semble y avoir de bonnes opportunités pour y faire du saisonnier avec des prix encore très raisonnables autour de 2,000 euros du m2. Cependant il existe à la fois un risque politique, avec un président nationaliste et un risque de change, le pays n’étant pas dans la zone euro ou proche d’y être
  • Le nouvel indice des prix immobiliers calculé par meilleurs agents. On y décrypte la tendance des prix depuis 2008: en forte hausse sur Paris, en hausse sur les métropoles régionales et en décroissance dans les zones rurales.

PROCHAINES ETAPES

  • Signer l’achat de ma 5e maison aux USA et trouver un locataire pour l’agence qui gère le bien sur place (tout est délégué sur place, comme pour mes autres maisons)
  • Ne rien faire 🙂  Entre les maisons aux USA gérées par les agences, le portefeuille actions investi majoritairement en trackers, finalement je n’ai pas besoin d’y passer beaucoup de temps. La quasi-totalité de mon cash sera ré-investi courant mai.
  • Ah si j’oubliais, il me reste ma déclaration d’impôts à terminer, mes revenus locatifs bruts dépassant 15,000 euros, les impôts mon rappelé qu’il est obligatoire de déposer une déclaration 2044 sur les revenus fonciers, dommage, j’aimais bien le micro-foncier.

A propos de l'auteur

Tanguy

2 Commentaires

  • J’ai appris que le tracker FR 0010892224 à été absorbé par le tracker LU 1681048804-EUR. Est-ce une bonne ou mauvaise nouvelle?
    Merci

    • Bonjour Bernard,
      a priori ni bonne ni mauvaise nouvelle. Les frais de gestion restent inchangés à 0,15% ce qui en fait toujours l’un des trackers PEA les plus intéressants selon moi. L’actif est proche de 3 milliards d’euros ce qui est significatif.

Laisser un commentaire

Apprenez à faire travailler votre argent

Téléchargez gratuitement le guide "Comment investir et construire votre indépendance financière"

Votre email est en sécurité

Apprenez à faire travailler votre argent

Téléchargez gratuitement le guide "Comment investir et construire votre indépendance financière"

Votre email est en sécurité