Actions Immobilier USA Investir Matières premières Or

Mon reporting mensuel – Février 2016 – Correction ou cycle baissier ?

Le vent de panique sur la bourse dont je parlais le mois dernier, s’est prolongé en Février avant de s’interrompre avec un rebond des indices depuis 2 semaines. Correction ou cycle baissier ? J’ai reçu des messages inquiets de lecteurs. Comme vous le savez, si vous avez l’habitude de me lire, je n’ai aucune idée de ce que fera la bourse demain. Ni personne d’ailleurs, l’évolution des cours dépendant des décisions individuelles de millions de personnes. Ce que je peux dire en revanche c’est que nous avons pour l’instant assisté à une brève période de soldes, tout à fait classique dans l’histoire des marchés boursiers. Une simple correction en somme. Voyons ensemble quelles sont les craintes du marché et si vous devez aussi avoir peur.

FAITS MARQUANTS DE FÉVRIER 2016

  • J’ai utilisé une partie de mon cash disponible en PEA pour renforcer une des opportunités analysées par l’Investisseur Français, un site internet cotant au niveau de son cash. Mon ordre n’est que partiellement passé à ce niveau, le cours étant remonté depuis. Il me reste donc encore du cash si la baisse venait à se poursuivre.
  • Vous avez été nombreux à demander le test gratuit de la fiabilité de votre TEG. J’ai hâte de voir les résultats. En effet 2/3 des prêts bancaires auraient une erreur d’après l’AFUB !
  • Le pétrole continue de faire peur aux marchés. Mais prenons un peu de recul : est-ce une mauvaise nouvelle ? La baisse du pétrole agit en fait comme une gigantesque baisse d’impôts pour des milliards de consommateurs, au détriment d’une minorité de producteurs. Bien sûr, il y aura des faillites car beaucoup se sont endettés pour forer des puits alors que le baril était à 100$. Ceux qui extraient à un coût de production plus élevé que les prix actuels sont donc en réel danger de disparition. Mais cette baisse porte en elle même les germes d’une hausse future. Les prix bas d’aujourd’hui sont la garantie de prix hauts demain. Ainsi va le capitalisme.

PORTEFEUILLE

  • Le portefeuille est toujours majoritairement investi (58%) en immobilier US. Je suis propriétaire de 5 maisons. Ce mois-ci, mes maisons ont généré un revenu net de 1496$ (soit 8% de rendement net). Un des loyers n’a pas été encaissé et une de mes maisons est vacante. J’ai par contre collecté un loyer de Janvier ce qui porte le revenu de Janvier à 1746$ soit 9% de rendement.

Valeur de la part Janvier 2016

  • Les actions sont le 2e poste le plus important (26%). J’investis dans la valeur en suivant les excellentes analyses de l’Investisseur FrançaisAu global, mon portefeuille baisse de 1% ce mois-ci et progresse de 8% depuis janvier 2014. Dans le détail, le PEA progresse de 13% ce mois-ci alors que les comptes-titres perdent 6% et 4%.
  • Toujours volatile, le cours du sucre bondit de 10% en Févier et côte à présent 14.5$ ce qui reste sous le coût moyen de production.
  • Suite aux derniers achats et à des retraits, le cash disponible diminue de 5%.
  • L’or et l’argent représentent 11% de mon patrimoine. Je détiens l’or et l’argent via les sites aucoffre.com et goldmoney.com. L’or a notamment poursuivi son rebond entamé depuis le début de l’année. (voir graphique ci-dessous).

Cours de l or fevrier 2016

CE QUE J’AI APPRIS

  • La baisse de la bourse fait toujours autant peur. Les journaux sont un puissant relai psychologique et permettent de rationaliser la peur. Sitôt la baisse entamée, les unes se sont couvertes d’inquiétudes : pétrole, Chine, krach possible aux USA. La nature humaine n’est pas près de changer et c’est un fait dont nous pouvons tirer parti si l’on ignore la foule.
  • « Ignore the crowd », c’est d’ailleurs le slogan du fonds de Bruce Berkowitz qui revient sur sa thèse au sujet de SEARS. Il estime la valeur intrinsèque à 147$ alors que le titre est coté à 17$. Ce que le marché voit : un retailer en route pour la faillite. Ce que Berkowitz voit : une holding riche d’actifs notamment immobiliers. Nous verrons à qui le marché donnera raison dans quelques années. Pour l’instant, Berkowitz a l’air d’un parfait imbécile vu la chute du cours mais c’est justement dans ces situations qu’il a gagné (beaucoup) d’argent. AIG et Bank of America étant deux de ses récents faits d’armes.

PROCHAINES ÉTAPES

  • Je prépare une nouvelle version de la page d’accueil du site. Depuis que le blog existe, je me rends compte qu’un certain nombre de nouveaux lecteurs ne voit pas les articles plus anciens qui répondent à leurs questions. 
  • Le Warren Buffett ratio est de 113% et ne sera finalement pas descendu à 100%, que j’indiquais comme un bon seuil pour investir. Warren Buffett conseille même 90%. En effet, plus ce ratio est bas, mieux c’est 🙂
    Je suis en retard sur la rédaction d’une méthode simple pour investir en bourse même si vous êtes un parfait débutant. Les marchés me laissent peu de temps mais c’est toujours prévu.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Apprenez à faire travailler votre argent

Téléchargez gratuitement le guide "Comment investir et construire votre indépendance financière"

Votre email est en sécurité