Actions Investir Jim Rogers Mentors

Les mentors: présentation de Bruce Berkowitz

bruce_berkowitz Aujourd’hui je voudrais vous présenter Bruce Berkowitz, l’un des mentors qui m’a le plus influencé récemment.

Bruce Berkowitz est l’un des meilleurs gérants de fonds actions du monde, récompensé par Morningstar comme le meilleur gérant actions américaines sur la décennie 2000-10. Surtout il a une philosophie d’investissement bien à lui qu’il partage dans de rares interviews.

1. La performance de son fonds: x 6 en 15 ans !

Après une carrière dans le conseil en stratégie puis la banque (Merrill Lynch, Lehman Brothers et Smith Barney), Bruce Berkowitz a lancé en 1997 son fonds d’investissement, Fairholme Capital Management. Ce fonds a très largement sur-performé le S&P 500 depuis 15 ans. Alors que cet indice augmentait de 70%, le fond Fairholme a lui été multiplié par 6 !

Fairholme Fund managed by Bruce Berkowitz

 

2. Sa philosophie d’investissement

Pour dégager une telle surperformance dans le temps, Bruce Berkowitz utilise une philosophie d’investissement propre qui s’affranchit de ce que font la plupart des gérants.
C’est d’abord un gérant de conviction, dont le slogan est « Ignore the crowd » / « Ignorez la foule ». Il cherche à investir dans des actifs qui cotent significativement sous leur valeur intrinsèque. Pour cela, il recherche des actifs délaissés, bradés par le marché mais qui sont en fait des business solides. Si vous avez déja lu mon interview de Jim Rogers, vous voyez un point commun très fort: celui de chercher d’abord ce qui est peu cher. Et ensuite de regarder les fondamentaux et les catalyseurs.

Enfin, il ne pratique par la diversification. Au contraire, les 3 premières lignes de son portefeuille composent 2/3 de la valeur du fonds. C’est très très rare dans cette industrie ou il est bien vu de diversifier sur 100-200 actions voire beaucoup plus. L’impact évident est que si les convictions sont gagnantes, le retour sur investissement est d’autant plus élevé que ces paris ont un poids important dans le portefeuille. Pour l’investisseur individuel c’est une chance car comme dit Peter Lynch dans son livre One up in Wall Street, nous n’avons pas besoin de détenir beaucoup de valeurs pour bien réussir nos investissements, au contraire
3. Ses convictions du moment

Les 3 principales lignes de son fonds sont l’assureur AIG (AIG), la banque Bank of America (BAC) et la holding du distributeur Sears (SHLD). Bruce Berkowitz a eu le flair d’investir sur AIG et BAC au moment ou la crise financière de 2008 qui avait fait s’effondrer les valorisations de ces 2 sociétés financières. AIG et BAC sont les deux valeurs qui expliquent en très grande partie la surperformance récente de son fonds.
Tout n’a pas cependant été simple. En 2011, lorsque le cours des financières a replongé, Bruce Berkowitz était montré du doigt comme celui qui s’était trompé. Mais il a eu le courage de ses convictions et a tenu bon, malgré la sous-performance temporaire.

Bruce Berkowitz portfolio 31 mars 2014

Source: http://relationalstocks.com/instshow.php?op=summary&id=4

Sa troisième ligne, SHLD, est par contre certainement en moins-value, le cours de la société étant en baisse depuis 2008. Cela s’explique par le fait que la principale participation du holding, le distributeur Sears est en pleine déconfiture aux USA. Sears a tardé avant de prendre le virage du online et a perdu des parts de marché face a Amazon notamment.

SHLD cours de bourse au 22 Juillet 2014

Mais c’est selon moi une très bonne opportunité aux cours actuels.
Le principal intérêt c’est que le holding détient un très grand parc immobilier dont la valeur seule serait bien plus élevée que la capitalisation boursière. La thèse de Bruce Berkowitz, c’est que vous achetez ainsi un actif à un prix moins élevé que sa valeur intrinsèque. Et cela car le marché voit lui dans Sears un distributeur en perte de vitesse, qui perd de l’argent.
Il faut donc être capable d’ignorer la foule et c’est ce que fait superbement Bruce Berkowitz qui continue à se renforcer sur SHLD malgré le consensus négatif du marché.
 L’objectif est que la valeur de marché redevienne égale à la valeur intrinsèque lorsque le marché sera plus positif sur le titre.
Bruce Berkowitz a même détaillé sa thèse d’investissement dans ce document, vous pouvez lire son analyse et vous faire votre propre opinion.
NDLR: je suis actionnaire de SHLD

Pour aller plus loin, voici une interview en anglais du maestro. Il revient sur les 3 étapes de son processus d’investissement et comment il l’a appliqué sur Bank of America.

Bons investissements

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Apprenez à faire travailler votre argent

Téléchargez gratuitement le guide "Comment investir et construire votre indépendance financière"

Votre email est en sécurité