fbpx
Argent Gérer son argent Investir Portefeuille

Diversifier son patrimoine pour affronter les crises

Ecrit par Tanguy

 
Aujourd’hui nous allons voir pourquoi et comment diversifier son patrimoine.
 
Savez vous qu’un patrimoine diversifié résiste mieux aux crises ? Mais évidemment, encore faut-il savoir bien diversifier son patrimoine.
J’ai récemment écouté le célèbre investisseur Ray Dalio expliquer que diversifier son patrimoine est la chose n°1 que les investisseurs individuels doivent faire.
 
Dans mon cas, c’est ce que je pratique, ce qui n’empêche pas de faire des paris sur des actifs temporairement décotés.
 
J’avais déjà parlé du Portefeuille Permanent qui explique l’évolution des différentes classes d’actifs selon le cycle économique.
 
 
Plutôt que de faire un article théorique, nous allons regarder un exemple pratique en “soulevant le capot” de mon patrimoine
 
Dans cet article, je vais vous expliquer ce que je mets dans mon patrimoine diversifié. L’objectif n’est pas que vous le copiez, mais de vous donner les clés de compréhension, et vous rendre compte si votre patrimoine est suffisamment diversifié par rapport à votre situation.
 

Voici donc la composition de mon patrimoine :

1. Une résidence principale

Je n’ouvre pas ici le débat de savoir s’il faut acheter ou louer sa résidence principale. C’est un choix qui n’est pas purement financier.  La RP est un vaste sujet,.. J’ai écrit plusieurs articles dessus :
 

Aujourd’hui propriétaire depuis fin 2014, j’ai calculé que la RP est intéressante à crédit avec les taux faibles. Mais à la fin du crédit, le rendement de la RP est vraiment beaucoup plus faible qu’un bon PEA.

Toutes choses égales par ailleurs, la RP reste un coût, même si sa valeur peut augmenter dans le temps. Il faut limiter son coût au maximum, mais intelligemment.

En pratique une RP plus chère peut avoir plus de bénéfices indirects: proximité de bonnes écoles, d’un centre ville qui évite de prendre la voiture et c’est plutôt mon choix actuel.

 

 2. De l’immobilier locatif haut rendement

J’ai commencé il y a 10 ans à me constituer un portefeuille immobilier aux USA, profitant des opportunités nées de la crise des Subprimes.
La leçon à retenir, c’est que ne devez pas avoir peur de sortir des sentiers battus. A l’époque, cet actif avait beaucoup baissé et la majorité pensait que cela allait durer. Hors c’est l’inverse qui a été payant.
Penser que ce qui avait baissé pouvait remonter, et que cette baisse avait en fait rendu l’immobilier aux USA plus attractif.

 

3. Des actions

Selon moi, une classe indispensable à détenir dans son portefeuille tant le rapport temps passé/performances est avantageux. Sur les 40 dernières années, les actions américaines ont rapporté 10% par an. Encore faut il investir avec méthode car, et c’est étonnant, une grande partie des investisseurs individuels perdent de l’argent en bourse !
Maîtriser l’investissement en bourse c’est accepter de diversifier son risque, en achetant uniquement des paniers diversifiés d’entreprises, des trackers.
 
J’ai fait une série de 4 vidéos expliquant tout cela en détail :
 

4. Des matières premières, en particulier de l’or

L’or est l’actif refuge par excellence, capable sur longue période de préserver son pouvoir d’achat. Certaines études ont prouvé cela en remontant à l’Empire Romain !

J’ai fait une vidéo complète expliquant les avantages et inconvénients de l’or et comment en acheter facilement, même confinés

Récemment, j’ai arbitré l’or, qui avait beaucoup monté depuis 5 ans, en vendant la plus grande partie de cet or afin d’acheter plus d’actions.

Lorsque la situation sera normalisé, je prévois de rééquilibrer en rachetant de l’or si les conditions le permettent.

  5. Des liquidités (cash) ou des obligations

Je ne vais pas rentrer dans le détail des obligations qui est un sujet très vaste. Je ne détiens que très peu d’obligations car :
 
  1. Je suis en phase d’accumulation de patrimoine avec un cash flow positif
  2. Les obligations d’Etat ne rapportent plus rien
 
Je détiens un peu de cash, comme poche de sécurité, pour parer à des imprévus, mais vous le voyez dans une proportion relativement faible. Tout cash supplémentaire qui rentre est investi sur l’un des actifs cités plus haut. Et en ce moment, comme le rappelle Ray Dalio, le cash est rassurant car il est peu volatile. Mais il est inexorablement rongé par l’inflation. Et détenir beaucoup de cash, c’est également un coût d’opportunité énorme si vous savez investir votre argent.
 
Détenir du cash se justifie par contre si vous avez un projet court/moyen terme à financer. Par exemple un apport pour une RP. Vous ne devez alors pas investir sur un support volatile comme les actions mais privilégier une enveloppe liquide et peu volatile.
 
Il est devenu compliqué d’investir uniquement en fonds euros sur les assurances-vie, mais il existe encore des alternatives. En voici une qui correspond à un objectif de placement moyen terme.

Il s’agit d’une offre proposée par Nalo, en assurance-vie, composée à 70% de fonds euros Generali et 30% de trackers obligataires BlackRock.
C’est intéressant car, vous pouvez acheter du fond euros sans acheter d’unités de compte actions. Il y a un risque de baisse limité et un rendement un peu plus élevé que le fonds euros et le livret A.

Pour souscrire via mon lien affilié et l’offre de parrainage

Sélectionner l’offre EPARGNE DE PRÉCAUTION:

Plus d’infos sur cette offre en cliquant sur le lien ci-dessous
https://nalo.fr/epargne-de-precaution

Enfin, je détiens des obligations via mon Plan Epargne Entreprise. J’avais expliqué dans cet article comment faire les bons choix sur son PEE ou PERCO. C’est ici surtout l’avantage fiscal qui est intéressant, car malheureusement, la performance n’est pas forcément au rendez-vous.
 

Pour améliorer votre performance, vous pouvez également tirer parti de la volatilité  pour renforcer certaines classes d’actifs
Comme l’immobilier aux USA en 2011-2013 

 
 
et la bourse en décembre 2018 et mars 2020
 
 
Voila ce que j’avais à vous dire sur la diversification. Comme chaque mois, je vais à présent vous donner la mise à jour de mon patrimoine et vous verrez l’effet de mes dernières décisions d’achat/vente sur la répartition.
 
Si vous voulez apprendre à investir votre argent, c’est l’une des meilleures décisions que vous prendrez. Ce que vous savez en investissement vaut des  dizaines voire des centaines de milliers d’euros. Rejoignez les élèves de ma formation !
 
 

CE QUE J’AI APPRIS – Mes lectures

  • La lettre annuelle de Jamie Dimon, le CEO de JP Morgan. En résumé, cette crise affectera les résultats des entreprises à court terme mais nous (les USA) pourraient en sortir renforcés.
  • Le point de vue du chef economiste Europe de Vanguard . En particulier la conclusion est intéressante pour nous
    • Les actions sont moins chères pour l’investisseur long terme
    • Les actions EU en particulier sont sous valorisées
    • Les obligations (bons du trésor US) ont joué le role d’amortissement des portefeuilles
  • La lettre trimestrielle du gérant Edouard Carmignac. Il rappelle justement, et c’est mon intime conviction, que cette pandémie va accélérer la mutation du capitalisme.
  • Une courte vidéo de Ray Dalio avec quelques pépites
    – Faire mieux que le marché est plus dur que de gagner une médaille aux jeux Olympiques
    – L’investisseur individuel doit savoir diversifier son patrimoine
    – Le cash est séduisant mais le plus souvent un mauvais investissement
    – Ce qui a été performant dans le passé ne le sera pas forcément à l’avenir et vice-versa

PORTEFEUILLE

  • Le portefeuille est toujours majoritairement investi (57%) en immobilier US. Je suis propriétaire de 5 maisons. Sur Avril le cash flow est de -12,292 USD, en raison de la réfection complète de 2 toitures de maisons que j’ai mis en vente. Comme on me pose régulièrement la question, je reçois mes loyers nets en dollars sur un compte Bank of America
  • Les actions sont le 2e poste le plus important (35%), j’applique la stratégie passive d’investissement à long terme. Mon portefeuille est accessible à tous les membres de la formation PEA
    • Le PEA augmente de 9.7 % ce mois ci soit une progression de 307% depuis juin 2014, soit une performance annualisée de 27%
    • J’ai atteint le plafond de mon PEA n°1 et j’ai renforcé mon PEA n°2 avec le tracker world AMUNDI CW8, profitant du pic de pessimisme début avril.
    • J’ai encaissé le dividende trimestriel du tracker Europe

PROCHAINES ÉTAPES

  • Vendre dans les meilleures conditions possibles 2 maisons aux USA
  • Continuer à alimenter régulièrement le PEA n°2 de notre famille
  • Accompagner les nouveaux membres de la formation PEA. Merci à eux pour leur confiance

Pour apprendre comment j’ai mis en place ma stratégie d’indépendance financière, inscrivez vous à ma lettre d’information et recevez mon guide gratuit

A propos de l'auteur

Tanguy

4 Commentaires

    • Bonsoir, effectivement j utilise 2 strategies differentes.
      Sur mon PEA, j utilise une combinaison d ETFs geographiques, ce qui optimise les frais.
      Sur le PEA de mon epouse, j investi uniquement sur le CW8. J optimise ici la simplicité au detriment des couts. Je veux que mon epouse puisse le gerer toute seule. Nous verrons bien s il y aura un ecart de performance a l avenir!

Laisser un commentaire

Apprenez à faire travailler votre argent

Téléchargez gratuitement le guide "Comment investir et construire votre indépendance financière"

Votre email est en sécurité

Apprenez à faire travailler votre argent

Téléchargez gratuitement le guide "Comment investir et construire votre indépendance financière"

Votre email est en sécurité