fbpx
Actions Immobilier USA

Mon reporting mensuel – juin 2015

Comme chaque mois, voici le reporting mensuel de mes investissements avec les faits marquants du mois, la performance du portefeuille et ce que j’ai appris.

FAITS MARQUANTS DE JUIN 2015

  • Renforcement de ma position sur SEARS via compte-titres Interactive Brokers. J’ai profité de la baisse des cours, pour renforcer sous les 30 USD.
  • J’ai également vendu mes droits Seritage préférant renforcer SEARS.
  • Je dispose toujours de cash pour continuer à profiter d’une baisse des cours sur mes convictions.

PORTEFEUILLE

  • Le portefeuille est toujours majoritairement investi (49%) en immobilier US. Je suis propriétaire de 5 maisons. En juin 2015, mes maisons ont généré 2819 $ de revenus nets de charges.
  • Les actions sont le 2e poste le plus important (22%). J’investi dans la valeur en suivant les excellentes analyses de l’Investisseur Français. Ce mois-ci le portefeuille souffre de la très forte baisse de SEARS.
    • Le compte-titre Fortuneo baisse de 25% ce mois-ci. La progression cumulée depuis janvier 2014 est de 4%, essentiellement en raison de la baisse de Sears dont le cours est passé de 40 USD à 27 USD
    • Le PEA  recule de 1% ce mois-ci. La progression cumulée depuis juin 2014 est de 83%
    • Le compte-titre Interactive Brokers tout juste ouvert fera l’objet d’un premier reporting le mois prochain
  • Mon cash augmente (19%) et me permet d’être en attente d’une opportunité pour me renforcer en actions.
  • L’or et l’argent représentent 9% de mon patrimoine. Je détiens l’or et l’argent via les sites aucoffre.com et goldmoney.com.

CE QUE J AI APPRIS

  • ll est dans la nature des marchés de baisser. C’est ce que rappelle notamment Peter Lynch dans cette vidéo: l’histoire nous apprend qu’il y a une baisse d’au moins 10% tous les 2 ans et d’au moins 25% tous les 6 ans. C’est une opportunité d’acheter moins cher si vous savez ce que vous achetez. Un rappel toujours utile alors que la Grèce fait paniquer les marchés.
  • J’ai découvert un autre personnage très intéressant: Jim Rohn dont plusieurs vidéos sont accessibles sur Youtube. Son conseil: fixez vous des objectifs financiers à atteindre. Dans mon cas personnel, c’est ce que j’ai fait il y a plusieurs années et cela a été une expérience transformante pour mes finances (et d’autres aspects de ma vie d’ailleurs)

PROCHAINES ETAPES

  • L’argent de mes loyers US s’accumule sur mon compte. D’habitude je réinvestissais cet argent dans l’achat d’une nouvelle maison. Cette fois je prévois de les réinvestir en actions US, tout dépendra des opportunités que nous présentera Mr. Le Marché
  • Je vous avais parlé de mon projet d’animer une webconférence sur le sujet de l’investissement. J’ai déja reçu plein de questions de votre part et je vous remercie pour cela. Il ne reste plus qu’à fixer une date et le format. Cela sera le sujet du prochain article. Si vous le souhaitez, vous pouvez me posez toutes vos questions sur ce lien.

Pour apprendre comment j’ai mis en place ma stratégie d’indépendance financière, inscrivez vous à ma lettre d’information et recevez mon guide gratuit

A propos de l'auteur

Tanguy

7 Commentaires

  • Bonjour Gwen,
    bonne question ! c’est même LA question. C’est vrai que les prix ont monté depuis 2011, parfois de 100%. Est ce que cela veut dire que c’est trop cher ? Honnêtement je ne pense pas. Cela reste à mon avis plus intéressant que l’immobilier locatif dans les grandes villes françaises comme Paris ou Bordeaux ou il est quand même difficile de gagner de l’argent.

    Si je prends l’exemple de ma maison à Tampa. Acheté 68 000 dollars en 2011, elle vaut selon Zillow 140 000 dollars. Elle valait 200 000 dollars fin 2006 tout en haut du cycle.
    Le loyer de cette maison est de 1150 dollars par mois soit une rentabilité brute de quasiment 10% sur la valeur actuelle.

    Je dirais que le marché US est passé d’un point bas en 2011 à une situation normale actuellement. Alors qu’en France (dans les grandes villes) le marché reste sur des niveaux élevés. Les petites villes sont par contre clairement plus bas dans le cycle.

  • Oui, on parle de baisse de prix dans les petites villes en France.
    Ce qui est clair, c’est que les prix affichés en agence sont bien différents des prix pratiqués “en vrai” ou même sur le Bon Coin.

Laisser un commentaire

Apprenez à faire travailler votre argent

Téléchargez gratuitement le guide "Comment investir et construire votre indépendance financière"

Votre email est en sécurité

Apprenez à faire travailler votre argent

Téléchargez gratuitement le guide "Comment investir et construire votre indépendance financière"

Votre email est en sécurité